Vingt-quatre heures dans la vie d’une femme

Perso, j’adore, cette couverture un peu rétro! ♥
  • Informations : 

Auteur : Stefan Zweig
Editeur : Le livre de poche
Format : Papier
Prix : 4,60€
Nombre de pages : 160
Note : 9,5 /10

  • Quatrième de couverture
Scandale dans une pension de famille « comme il faut » sur la Côte d’Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d’un des clients,s ‘est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n’avait passé là qu’une journée…
Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l’aide inattendue d’une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimé chez elle.
  • Mon avis

Ce roman est court, très court… Mais, il est tellement difficile de stoppe sa lecture que s’il faisait plus de trois cents pages, je serait certainement morte de faim à vouloir en lire la fin. Ce livre, m’a énormément touchée et fait réfléchir. Le narrateur n’est là que pour servir l’histoire et pour déclencher les révélations de madame C… (et, je trouve qu’il fait très bien son travail! ^^). A travers les souvenirs de cette vieille anglaise toute calme, toute proprette qui incarne à la perfection la symbole de la grand-mère, on plonge dans les vingt-quatre heures les plus haletantes de sa vie.

Et quelles vingt-quatre heure! De la haine, de l’amour (?), de la passion, du jeu, des tentatives, de la piété… Je pense qu’au cours de ce récit, Zweig et notre vieille madame C… ont fait le tour de tous les sentiments humains qu’ils soient bénéfiques ou non.

Ce texte est écrit avec panache. Zweig ne nous laisse que très rarement le temps de reprendre notre souffle et c’est ça que je trouve absolument génial dans ce livre!

Ma scène préférée (oui, j’ai une scène favorite dans ce livre très court, qui m’a bouleversée), c’est le moment où madame C… observe les mains des joueurs du casino et qu’elle y découvre celle du jeune homme. Ce passage dure quasiment trois pages (oui, trois pages sur des mains!!). Et bien, pour moi, il s’agit là du passage le plus merveilleux de ce livre!

  • En bref 
 A lire pour découvrir comment seulement vingt-quatre heures peuvent changer une vie…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s