Le journal du colonel Brandon

  • Informations : 

Auteur : Amanda Grange
Editeur : Milady (Collection Pemberley)
Format : Papier
Prix : 7,90€
Nombre de pages : 380
Particularités : Raison et Sentiments du point de vue du Colonel Brandon
Note : 6,5/10

  • Quatrième de couverture
« Je ne parvenais pas à détacher mes yeux de son visage. L’émotion qu’on y lisait était tour à tour ombre et lumière ; tristesse et regret ; alors la pièce disparut : je ne vis plus que Marianne jusqu’à la fin de la chanson. »James Brandon nous livre son désespoir : la femme qu’il aime, Eliza, est contrainte d’épouser son frère. Il s’engage alors dans l’armée et s’exile aux Indes pendant de longues années. De retour en Angleterre, il recueille la fille d’Eliza, devenue orpheline, et tombe sous le charme de l’impétueuse Miss Marianne Dashwood. Mais cette dernière lui préfère le beau Willoughby qui a déjà, par le passé, causé du tort au colonel Brandon…
  • Mon avis

Je vais vous l’avouez dès le début de cette chronique, mais, j’ai été déçue par ce livre. Je dois bien dire que je me faisais une montagne de cette parution et j’ai peut-être mis la barre un peu trop haute. J’ai lu avec délectation Raison et Sentiments et j’ai vu l’adaptation d’Emma Thompson du livre avec Alan Rickman dans le rôle du Colonel et c’est là où je suis irrémédiablement tombé amoureuse de ce personnage! Pour moi le Colonel est intouchable…

Le livre est découpé en deux parties. Ces parties sont en fait, les deux grands amours de Brandon. On retrouve en premier Eliza et la jeunesse de Brandon, bien avant qu’il ne soit Colonel. Et dans un deuxième temps on retrouve Miss Marianne Dashwood, et là, on plonge vraiment dans l’intrigue de Raison et Sentiments. J’ai beaucoup apprécié ce parti pris de l’auteur de revenir aussi loin en arrière dans la vie de Brandon. Ces réactions face à Marianne sont beaucoup plus compréhensible au regard de son passé avec Eliza. C’est l’un des bons points du livre.

Par contre, j’ai été déçu par Brandon et ses pensées. En fait, pour moi, Brandon est un « vieux » (beaucoup plus âgé que Miss Marianne, il a servit aux Indes et à vu du pays). Pourtant, a la lecture de ce livre, je ne retrouve pas les pensées dignes d’une homme comme lui. Pour moi, il n’apparaît pas aussi flegmatique qu’il devrait être, ni aussi mûre. Dans ce livre, il me fait l’impression d’un jeune ado… Ce qui est trèèès loin de mon image du Colonel! Voilà pourquoi j’émets quelques réticences…

  • En bref 
 Une découverte du colonel Brandon qui me laisse un peu sur ma faim…
Publicités

Une réflexion sur “Le journal du colonel Brandon

  1. Merci pour ton avis. Je l’ai fini il y a quelques semaines. Il faut que je rédige ma chronique. Dans l’ensemble j’ai apprécié, même si j’ai trouvé que pour un homme d’expérience il manquait de caractère. La fatalité est souvent de mise avec ce cher Colonel! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s