Par la grâce de sa Majesté – Les trois grâces, T1

1486. sur injonction du roi Henri VII, Isabel Milton doit épouser Randall Braesford, un paysan récemment anobli. Elle se croit protégée par une malédiction qui frapperait ses soupirants, mais Braesford n’a pas peur. De fait, c’est un véritable chevalier qu’elle découvre, autoritaire certes, mais prévenant et diablement séduisant. C’est alors qu’on accuse Randall du plus odieux des crimes et qu’on le jette en prison! Isabel devrait se réjouir d’être débarrassée d’un époux dont elle ne voulait pas. Mais elle se surprend à combattre leurs ennemis avec la fougue d’une véritable amazone…

  • Informations : 

Auteur : Jennifer Blake
Editeur : J’ai lu (Collection pour elle)
Prix : 6,60€
Nombre de pages : 350 pages
Type de romance : Angleterre XVe
Note : 8/10

  • Mon avis

Alors pour tout avouer, j’ai vraiment été prise par l’histoire! Je ne connaissais pas encore cette période historique de l’Angleterre qui marque le début d’une ère nouvelle et la fin de certains tourments. Ce fut pour moi une véritable découverte et j’ai vraiment adoré le fait que les personnages évolue dans ce milieu! C’est d’ailleurs tout ce qui donne son sens à l’intrigue. Randall Braesford était un bâtard qui a été anobli par Henri VII après avoir combattu à ses côtés contre Richard III. Pourtant, être un proche du roi ne l’empêche pas de se faire arrêter le jour où il doit célébrer son mariage avec la femme qu’Henri lui a promis. L’enquête menée dans le cadre de cette histoire est vraiment bonne! Même si j’avais une vague idée des coupables, le coup de théâtre final m’a vraiment surprise.

Au niveau des personnages, nous avons Isabel Milton, l’une des trois grâces Milton. A la cour, il se raconte que les trois soeurs Milton sont maudites et que seul un amour sincère entre elles et leurs époux pourra les délivrer de la malédiction (enfin, c’est surtout un problème pour leurs époux/fiancés qui semblent vouloir mourir à tour de bras!). J’ai beaucoup apprécier ce personnage car c’est une personne vraiment posée. Elle aime peser le pour et le contre avant d’agir et lorsqu’elle agit, elle essaye d’être la plus juste possible. C’est une personne d’une droiture exceptionnelle et c’est ce qui fait, à mon avis, toute sa force. C’est d’ailleurs ce qui va lui faire aider un mari qu’à la base elle ne voulait absolument pas épouser.
En ce qui concerne Randall Braesford, c’est un homme que j’ai beaucoup admirer également. Tout comme Isabel, il a un véritable code de l’honneur qu’il n’hésite pas à appliquer, même si cela doit le conduire tout droit à la pendaison. J’ai vraiment beaucoup apprécier la scène de la mêlée. Franchement, tout y était pour Randall, de l’héroïsme et de la baston (absolument tout ce que j’aime et tout ce qui, à mon sens fait de lui un vrai homme viril de l’époque).

Par contre, je regrette tout de même que les autres personnages ne soient pas assez développés. Ils ne font que servir l’histoire. Enfin, on ne peut pas tout avoir non plus! Jennifer Blake nous offre un superbe contexte historique, et c’est vraiment ce que j’ai beaucoup apprécier!

  • En bref 
Pour de l’action et des amours contrariés, je vous conseille de mordre ce livre à pleines dents!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s