Rose

Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d’Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d’expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu’au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l’empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé…

  • Informations : 

Auteur : Tatiana de Rosnay
Editeur : Le livre de poche 
Prix : 6,90€
Nombre de pages : 264 pages
Note : 5/10

  • Mon avis

Alors, autant vous le dire tout de suite, le résumé ne correspond pas du tout au livre. C’est ce qui m’a vraiment fait bizarre à la lecture de ce livre. Je m’attendais à une Rose jeune, bagarreuse, n’hésitant pas à mettre des bâtons dans les roues du démolisseur Haussman. Et finalement, j’ai eu le droit aux mémoires d’une vieille femme qui attend les démolisseurs de sa maison. Donc, j’ai quand même été déçu à ce niveau-là du livre.

Rose est un personnage assez attachant. Une vieille femme qui nous raconte sa vie, qui nous présente sa famille et ses enfants. Et qui au bout de quelques temps nous distille quelques informations sur le honteux secret qu’elle a tu pendant des années et qui est étroitement lié à la maison qu’elle habite. Elle est entourée de quelques personnes dont j’ai beaucoup aimé la présence, notamment Alexandrine.

En fait, j’ai été déçue par ce roman. L’intrique met quand même pas mal de temps à arriver. Enfin, je parle d’intrigue, mais, mise à part le secret que garde Rose, il n’y a, à mon sens, pas vraiment d’intrigue. Certes, les personnages sont attachants, mais franchement, lire ce que rose écrit à son mari sur la mort de sa belle-mère, qui n’a absolument aucun rapport.
Et au niveau du secret, sérieusement, j’ai eu la puce à l’oreille et pour une fois, j’ai trouvé et compris l’horrible secret de Rose. J’ai trouvé que ce secret était vraiment très long à être amené…

Par contre, j’ai trouvé que la fin était assez surprenante. Je ne m’attendais pas à cette conclusion de l’histoire.

Sinon, l’écriture de Tatiana de Rosnay est toujours un délice. Elle est vraiment fluide et donne envie de lire le suite de l’histoire, même si l’intrigue est loin d’être palpitante.

  • En bref 
Une découverte du Paris sous le second Empire pendant les travaux du baron Haussmann, une histoire sans plus, malheureusement…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s