Trouble plaisirs – Les fantômes de Maiden Lane, T2

Lady Hero Batten est fiancé au très sérieux marquis de Mandeville. Quand son futur époux lui présente son frère Griffin, elle frémit : elle vient de surprendre ce dernier en train de trousser une femme mariée dans un boudoir! Loin de faire profil bas, Griffin la nargue et lui tient des propos scandaleux. d’abord outrée, Héro est intriguée, puis fascinée par ce drôle de débauché, idéaliste à ses heures. Au fil des jours, naît une passion que ni l’un ni l’autre ne peuvent réprimer. Jusqu’au jour où Hero apprend la raison du vieux contentieux qui existe entre les deux frères : des années plus tôt, Griffin aurait séduit la femme du marquis.

  • Informations : 

Auteur : Elizabeth hoyt
Editeur : J’ai lu (collection Pour elle)
Prix : 6,60€
Nombre de pages : 320 pages
Romance : Romance victorienne
Note : 8,5/10

  • Mon avis


Ce second tome des Maiden Lane, m’a un peu déçu. En effet, je trouve qu’il était vraiment difficile de passer après mon coup de coeur sur le tome 1 (Troubles intentions). Mais, je l’ai quand même beaucoup apprécier.

On change totalement de milieu et on délaisse les bas fond de Londres et le quartier Saint-Gilles pour les quartiers riches. Nous retrouvons la jeune Lady Hero (j’adore son prénom!) que nous avions déjà découverte dans le tome 1. La jeune femme a un sens de l’honneur et des responsabilités assez fort qui l’oblige à se marier avec le meilleur parti possible. Bien évidemment, la jeune femme rêve tout de même d’un mariage d’amour, mais à son âge, elle sens qu’elle ne peut pas se le permettre. Mais… C’est jusqu’à ce qu’elle rencontre Griffin Reading alors qu’il copule joyeusement avec une femme mariée. Et là, sérieusement, la joute verbale entre les deux jeunes gens est truculente! Ils se détestent complètement, mais ne peuvent s’empêcher d’être étonné par la répartie de l’un comme de l’autre : la blanche colombe lady Hero ne laisse pas aussi facilement avoir que ce que Griffin le libertin pensait.

Griffin et Hero sont vraiment deux personnages attachants, avec leur force et leur faiblesse. J’ai beaucoup apprécier les problèmes moraux que posait leur relation. (oui, comment être amoureux l’un de l’autre, alors que Hero doit épouser le frère de Griffin?). Les personnages secondaires sont un peu fade à mon goûts, par contre. Seule la cousine Bathilda (la vieille fille du coin) relève un peu le niveau.

La toile de fond de ce roman est le trafic de gin qui sévissait à l’époque dans Londres. Je ne connaissais pas du tout cet aspect de la vie londonienne sous l’époque victorienne. J’ai découvert avec plaisir les joies de la contrebande de gin et la guerre menée par les producteurs pour faire vivre leurs distilleries (ce qui n’est pas sans rappeller l’époque de la prohibition aux Etats-Unis). Cette toile de fond prend tout de même une part importante dans l’histoire pour nos héros, ainsi que les personnes qui les entourent.

J’ai retrouvé avec plaisir Silence, la soeur de Tempérance Dews, qui à présent est la nouvelle directrice de l’orphelinat. Ce personnage n’a pas vraiment besoin d’être présent dans ce roman, même si j’ai beaucoup apprécier la retrouver. Elle fera d’ailleurs l’objet du prochain tome de cette saga! (et comme c’est l’un de mes personnages préféré de Maiden Lane avec son frère et sa soeur, je vais la retrouver avec joie!)

  • En bref 
 Une seconde aventure des fantômes de Maiden Lane, un peu moins bien que le premier, mais quand même assez délectable!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s