Le diable se chausse en Kéram

le-diable-se-chausse-en-keram-3682853-250-400À Romans, ancienne capitale de la chaussure aujourd’hui dépassée par la mondialisation, la vie est plutôt morose. C’est du moins le cas pour Chloé, qui a perdu son poste de styliste après le rachat de la prestigieuse marque de luxe Kéram. Comme si cela ne suffisait pas, elle a dû rappliquer chez sa mère, et son petit ami est plus pataud qu’attentionné !

Sa vie bascule le jour où, au moment de fermer le magasin de chaussures qui l’emploie comme vendeuse, elle tombe sur un beau brun, élégant, raffiné et séduisant en diable. Le seul hic ? Il veut essayer des sandales de femme… Entre dérision et fascination, Chloé ne sait que penser. De toute façon, elle n’en a guère le temps, car un bonheur n’arrive jamais seul : un PDG parisien, Eric Legal, a décidé de reprendre les rênes de Kéram, et il embauche…

  • Informations : 

Auteur : Marie Laurent
Editeur : Editions Laska
Format : Numérique
Nombre de pages : 110 pages
Romance : Contemporaine 
Note : 7/10

  • Mon avis

Ce roman est un coup de fraîcheur. Le franc parlé et l’humour de son héroïne, Chloé y sont pour beaucoup. Cette jeune femme franche et directe donne à ce roman tout sa saveur.
Bon, je dois bien l’avouer, le point de vue à la première personne m’a dérangé au début, et puis, je m’y suis fait. (Je sais que je rabâche cela dans de nombreuses de mes critiques, mais, je n’aime pas le « je » dans un roman).
Ce roman est vraiment dérangé et décalé. Le côté fétichiste du patron est vraiment excellent. J’ai apprécier le jeu du chat et de la souris qu’on mené Eric et Chloé tout le long du roman. Malgré tout, j’ai trouvé quelques longueurs à ce roman, il était un peu haché à mon goût.

Le personnage de Chloé est un personnage haut en couleur qui ne sais pas trop ce qu’elle veut. Il faut toute la patience des personnages secondaires, et parfois, quelques coups de pouces du destin, pour qu’elle comprenne enfin ses réels sentiments.
J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Eric. C’est un patron complètement dérangé. Il a des lubies assez fétichistes, et c’est vraiment ce qui fait son charme.
Les personnages secondaires, bien que peu développés, son assez haut en couleurs eux aussi. Malgré tous, pour certains d’entre eux, ils ne sont présents que pour servir le couple principal.

  • En bref 
Une romance contemporaine assez délirante mais vraiment touchante.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s