La rebelle venue d’ailleurs

N’ayant plus un sou en poche, Ashley accepte un emploi de guide dans un musée de Boston. L’étudiante en histoire se retrouve alors affublée d’un costume du XVIIIe siècle, avec pour mission de raconter la guerre d’Indépendance aux visiteurs. Naturellement, elle a bien d’autres soucis en tête ! En particulier sa rupture avec Joel, un séduisant chirurgien, malheureusement trop occupé par son métier…
C’est en pensant à lui qu’elle trébuche, fait une chute vertigineuse dans l’escalier, s’évanouit… et reprend conscience le 15 avril 1775, au beau milieu d’une assemblée secrète de Patriotes ! Se retrouver en présence des principaux acteurs de la Révolution américaine est bien la dernière chose à laquelle Ashley s’attendait… Le pire est qu’ils la prennent pour une espionne à la solde des Anglais ! Et voilà Ashley confiée au Dr Aaron Kennemann qui doit l’empêcher de nuire. Encore un médecin !
Aaron, lui, trouve sa prisonnière bien tentante…

  • Informations : 

Auteur : Lori Copeland
Editeur : J’ai lu (Collection Pour Elle)
Nombre de pages : 255 pages
Romance : Time-Travel — Amérique XVIIIe
Note : 4,5/10

  • Mon avis

Quand les anges jouent les marieurs, cela donne quelque chose de… Pathétique. (bon, le ton de cette chronique est lancée! Si vous voulez avoir des avis positifs, passez votre chemin. Si vous voulez rire un coup, rester un peu!).

Ce livre est un pur condensé de n’importe quoi. C’est vraiment la première impression qui m’est venue en le lisant.
Alors, on retrouve Ashley une jeune Bostonienne qui vient juste de rompre ses fiançailles avec John un médecin, et les anges, pour lui prouver que la vie n’est pas aussi simple qu’elle le pense, vont la catapulté dans Amérique du XVIIIe à l’aube de la guerre d’Indépendance où elle va rencontrer Aaron Kenneman, un docteur lui aussi. Alors, certes, peut-être que mon manque de connaissance historique sur cette période ne m’ont pas permis de comprendre réellement les tenants et les aboutissants de ce livre. En effet, l’histoire est centrée sur l’événement qui déclenche la guerre d’Indépendance et donc, un bon nombre de personnages de ce livre ont réellement existé.
La fin est juste absolument « C’est quoi ce bo*del?« . J’ai encore jamais eu la chance de lire une fin pareille! J’ai posé le livre en me demandant pourquoi je l’avais lu jusqu’au bout…

Au niveau des personnages, en fait, ils sont pénibles. Tous les deux. Aaron est un homme froid et distant. Ashley est énervante dans sa volonté de ne pas vouloir comprendre où elle se trouve (et surtout à quel époque elle se trouve). Le plus déplaisant était les conversations forcément décalées entre les personnages, mais au bout d’un moment, je pense qu’Ashley aurait pu faire un effort et y mettre du sien pour éviter qu’à chaque fois qu’elle parle elle doive tout réexpliquer avec des mots compréhensibles.

Pour conclure, j’ai envie de dire que la relation entre Ashley et Aaron est juste des plus improbable. On se demande même comment ils sont parvenus à tombés amoureux l’un de l’autre.

  • En bref 
Un mauvais time travel avec une romance assez peu crédible pour une fin tout aussi atroce…
Publicités

2 réflexions sur “La rebelle venue d’ailleurs

    • Je crois que j’aime bien souffrir… Ou alors, que je veux tellement connaitre la fin que je m’inflige ce genre de souffrance digne du bagne! x)
      Oula, j’ai du Barbara Cartland dans ma PAL… Est-ce que je peux me lancer dedans sans crainte ou pas? Parce que ton commentaire me fait plutôt peur! ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s