Le secret d’une rose

Norfolk, avril 1815.
Accusée à tort d’être une voleuse doublée d’une courtisane, Lina Shelley fuit Londres et se réfugie dans le Norfolk, chez un ami de sa tante, le très honorable lord Dreycott. Mais voilà que ce dernier disparaît, léguant son titre et sa fortune à son neveu, Quinn Dreycott. Et le désarroi de Lina est à son comble lorsqu’elle fait la connaissance du mystérieux Quinn : séduisant, délibérément enjôleur, le beau libertin ne semble pas s’encombrer de convenances et la traite avec une familiarité déconcertante. Malgré cela, et malgré elle, Lina est totalement fascinée par cet homme si différent des autres. Un homme qui, pourtant, pourrait bien la chasser s’il venait à découvrir pourquoi elle a quitté Londres…

  • Informations : 

Auteur : Louise Allen
Editeur : Harlequin (Collection Les Historiques)
Prix : 6,25€
Nombre de pages : 310 pages
Romance : Angleterre géorgienne
Note : 7/10

  • Mon avis

Cette histoire est assez bonne. On retrouve la romance imbriqué dans une histoire de vol et une vengeance. Le fait d’aborder tous ces thèmes permet à l’histoire de ne pas trop traîner en longueur, ce qui est vraiment plaisant.
La romance est vraiment bien amenée, ni trop rapide, ni trop lente. Les sentiments semble réels entre les protagonistes.
Il y a des scènes complètement décalées qui m’ont fait sourire. La scène de la sortie du bain est juste énormissime! Je en m’attendais pas à de telles réactions de la part des personnages.
J’ai beaucoup apprécier les différents quiproquo sur la véritable situation de Lina. Quinn ne sait vraiment plus quoi penser et la pauvre Lina se met toujours dans des situations incompréhensibles pour le jeune homme. Tantôt prude, tantôt séductrice, Quinn ne sait jamais trop sur quel pied danser, ce qui donne des situations assez cocasses et de l’incompréhension de la part du jeune homme qui pense avoir comprit quel genre d’intrigante est Lina… Et qu’en fait, pas du tout!

Les personnages étaient vraiment travaillés. Ils ont une vraie profondeur, une vraie histoire.
Lina est vraiment très attachante. Cette jeune femme qui fuit la police à quelque chose de candide et naïf dans sa façon d’être. La preuve, elle ne sait jamais trop comment se comporter avec Quinn!
Le personnage masculin de Quinn m’a beaucoup plût également. Par contre, malgré ce qu’en disait le résumé, je ne l’ai vraiment pas trouvé si libertin que ça. Il était même plutôt réservé!
Mais, mon personnage préféré reste celui de Gregor. Ce russe a le don de parler sans vraiment réfléchir. Et en plus, il ne pense qu’à découvrir les petites anglaises. Ses conversations avec Quinn tournent d’ailleurs beaucoup autour de ce sujet. Chaque fois que son ami a un problème, il semble vouloir le régler par une partie de jambe en l’air.

  • En bref 
Une romance à découvrir pour les joutes verbales entre Gregor et Quinn
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s