L’épouse de Lord Mackenzie

A dix-huit ans, Isabella a bravé l’autorité parentale pour épouser lord Mackenzie, peintre passionné dont elle est devenue la muse. Pourtant, lasse des libations exagérées de son mari, elle a fini par le quitter. Trois ans plus tard, elle revient vers Mac pour l’avertir qu’un inconnu vend des toiles sous son nom. S’il prend l’affaire à la légère, Mac ne cache pas à Isabella qu’il est prêt à tout pour la reconquérir. Mais, lorsque le mystérieux faussaire sort de l’ombre pour s’en prendre à elle, Mac réalise qu’il pourrait bien la perdre une fois encore et, cette fois, pour toujours…

  • Informations : 

Auteur : Jennifer Ashley
Editeur : J’ai Lu (Collection Pour Elle)
Prix : 6,50€
Nombre de pages : 215 pages
Romance : Romance victorienne
Note : 8,5/10

  • Mon avis

J’avais découvert la famille Mackenzie avec un coup de coeur pour La folie de Lord Mackenzie. J’ai trouvé ce second tome un peu (un tout petit peu) moins bon. Et oui, tous les frères Mackenzie ne peuvent pas avoir des tomes coup de coeur.

J’ai retrouver avec plaisir les personnages d‘Isabella et de Mac, déjà rencontré dans le premier tome de la saga. C’est un couple vraiment intriguant car ces deux personnages ont déjà vécu une histoire d’amour avant de se séparer. Ils sont même d’ailleurs toujours officiellement mariés.

Ce livre est en fait l’histoire d’une reconquête : on sait que Mac et Isabella se sont aimés (même follement aimés, il y a trois ans). Et on se doute fortement qu’ils sont toujours amoureux l’un de l’autre. Le tout ici est de savoir comment Jennifer Ashley va faire en sorte de réussir à réunir ce couple. Et comme d’habitude avec les scandaleux Mackenzie, tout ne va pas se passer comme prévu.

En parallèle de l’histoire d’amour, on a l’histoire du faussaire. Un homme se faisant passer pour Mac vends de faux tableaux sous son nom. Cette histoire devient de plus en plus sombre au fur et à mesure que l’on avance dans le livre. Par contre, je trouve dommage que cette histoire ne prenne pas une part plus importante. A mon avis, elle aurait vraiment pu être plus exploitée.

La fin est vraiment haletante… Et autant dire que j’ai hâte de retrouver les aventures de cette famille outrageusement scandaleuse!

Et dans ce livre, on a droit à… Du kilt! Dans tous ces états! ♥ Et je dois bien dire que je ne peux pas du tout résister à un homme en kilt! ♥

J’ai beaucoup apprécier le personnage de Mac, notamment grâce à sa volonté affichée de toujours porter son kilt dans le pur style écossais. C’est également un homme totalement perdu. Qui comprend au fil de l’histoire ce qu’il aime vraiment dans sa vie et ce qui le motive réellement.

Isabella est une femme qui aime son mari, pourtant, elle a fait le choix le plus difficile en le quittant pour ne pas sombrer elle-même. Et c’est pour cela que je l’admire et que je l’adore. Elle a une capacité de compréhension assez développée, qui lui permet de toujours faire le meilleur choix possible.

  • En bref 
La famille Mackenzie n’a pas encore fini de surprendre : faussaire, reconquête et amour son au programme pour ce nouveau tome.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s