The Secret Garden

secret garden‘Where, you tend a rose, my lad, A thistle cannot grow.’ Orphaned and sent to live with her uncle in his austere manor on the moors, Mary Lennox is a lonely and unhappy child. A meeting with Dickon, her servant’s brother begins her adventure and it is through their friendship and her relationship with her troubled hypochondriac cousin Colin that she begins to learn about herself. Their lives all begin to change when a Robin shows Mary the door to a mysterious secret garden.

  • Informations : 

Auteur : Frances Hodgson Burnett
Editeur : Classic Collins
Prix : 3,17€
Nombre de pages : 288 pages
Particularités : Lecture en Version originale
Note : 9/10

  • Mon avis

Le jardin secret, c’est d’abord pour moi un dessin animé que je regardais lorsque j’étais petite. Quand j’ai vu ce bouquin, je me suis dis qu’il fallait que je le lise , notamment pour voir si l’histoire dont je me souvenais était conforme au dessin animé que j’avais l’habitude de lire.

J’ai trouvé l’histoire vraiment très plaisante à lire. Nous suivons la jeune et hautaine Mary Lennox qui rentre en Angleterre après le décès de ses parents et va se confronter à une toute nouvelle vie, auquel personne ne l’avait préparée. Elle va rapidement comprendre que tout ce qu’elle avait connu avant est à présent résolu. 

Une touche de fantastique, une morale vraiment poignante et une amitié à toute épreuve entre trois jeunes enfants peu épargnés par la vie, voilà ce qui a fait que cette histoire m’a vraiment plut. The Secret Garden est l’histoire du changement, du renouveau, de l’apprentissage de soi et des autres. La psychologie des enfants est vraiment travaillée. Toute l’histoire se déroule sans accro et on se prend vite au jeu des enfants à ne pas dévoiler le secret du jardin…

Au niveau du vocabulaire en anglais, il n’est pas très complexe pour un classique. Malgré tout, j’ai été quelque peu dérouté par les expressions qu’utilisait certains personnages. En effet, la retranscription de l’accent du Yorkshire est parfois un peu compliqué à comprendre. Mais dans l’ensemble, la lecture est vraiment simple.

  • En bref 
Un livre sur le changement et le renouveau. Un classique à lire sans modération. 
Publicités

[Série] Ripper Street – Saison 1

Aujourd’hui, c’est série! Et pas n’importe laquelle, je vais vous parler d’un petit bijou de la BBC (bien que la BBC ne fasse que de belle chose, j’ai particulièrement aimé celle-là  ♥ ). Il s’agit même d’un coup de coeur!

Le pitch

Nous suivons les enquêtes d’Edmund Reid, en avril 1889, six mois après la fin des activités de Jack l’Eventreur dans le quartier de WhiteChapel. Lorsque de nouvelles femmes sont assassinées, l’ombre de Jack l’Eventreur devient de plus en plus présente. Reid, accompagné de son fidèle lieutenant Benett Drake et d’un chirurgien américain, Homer Jackson, est bien décider à tirer tout cela au clair.

La fiche technique

Nombres d’épisodes : 10 épisodes
Chaine d’origine : BBC One
Période : 1889, ère victorienne
Acteurs principaux : Matthew MacFadyen, Adam Rothenberg, Jerome Flynn

ripper street

Pourquoi regarder?

  • Matthew MacFadyen

Ce nom ne vous dis rien. Et bien, il est temps d’y remédier! Il était le merveilleux Mr Darcy dans l’adaptation d’Orgueil et Préjugés, mais également le Stépane, le frère d’Anna Karénine, dans le film du même nom. (Les deux adaptations étant avec Keira Knightley en actrice principale). Autant vous dire que simplement avec cette tête d’affiche, j’ai plongé dans cette série. C’est un très bon acteur.

reid

(N’est-il pas séduisant avec son petit air « Je vais vous mettre en prison »?)

  • (et aussi Adam Rothenberg)

Là, je pense qu’une photo vaut mieux que milles mots!

homer jackson

(Et dois-je vraiment préciser que le jeu d’acteur est vraiment bien!)

  • Des enquêtes de qualité

Au cours de cette saison (bien courte, avec seulement 10 épisodes), les enquêtes sont menées de main de maître par le trio que forme Reid, Benett et Jackson. J’ai beaucoup apprécier la découverte de ce monde d’enquête où la morale et la loi n’est pas tout à fait la même que la notre. (et oui, les aveux sont plus facile à obtenir avec quelques coups de points bien placés!).

  • Les bas-fonds de Londres

Whitechappel au XIXe, c’est juste le pire endroit pour vivre à Londres. Nous sommes bien loin des belles crinolines et des Lords. Ici, Jack l’Eventreur a sévit pendant plusieurs mois, laissant une population en proie à la peur et une police dépassée par les événements. L’environnement de cette série est extrêmement bien travailler. L’esthétique de WhiteChapel est bien là. Les enquêtes de Reid et de ses acolytes ne nous épargnent rien de ses bas-fonds, que se soit les maisons closes ou les épidémies frappant la population.

  • Réalisme

Tout cela m’amène au réalisme de cette série. Esthétiquement, elle est magnifique. Les décors, parfois en images de synthèse, ne font pas carton-pâte comme dans certaines autres séries. Au niveau des relations entre les personnages, j’ai trouvé cela vraiment très vrai. Ils ne sont ni tout blanc, ni tout noir. Ils ont tous leur part d’ombre, de mystère, avec une moralité parfois douteuse (pour nous, mais totalement normale pour l’époque).

  • La tendresse

Malgré tout, la tendresse est très présente dans cette série. Sous une forme parfois différentes de ce que l’on peu connaitre. J’ai trouvé que de nombreux passages étaient très émouvants lorsque deux personnages se retrouvaient ensemble, car, la plupart du temps, on comprend enfin ce qui les lient.

  • Une fin de saison magnifique

Toutes les intrigues entamées au cours de la saison sont closes (ce qui est assez rare pour une série de nos jours pour être souligné). Certes, il n’y a pas de cliffanger dans cette fin de saison, mais, c’est ce que j’ai particulièrement apprécier! Il manque peut-être un peu de panache à ce dernier épisode pour être vraiment génialissime, mais il tient toute ses promesses d’une fin de saison réussie.

Ripper Street

Bilan 2013 – Résolution 2014

Tout d’abord, je tenais à vous présenter mes meilleurs voeux pour l’année 2014. Que tous vos projets se réalisent!

bonne-annee-L-1

Bilan 2013

La fin d’année arrive et il est temps de faire un petit bilan livresque des douze derniers mois écoulés.

1. 67 livres lus cette année

C’est un score plutôt honorable, surtout à cause du fait que je n’ai lu que pendant les six premiers mois de l’année. Je suis assez fière de ce score! (surtout que selon les études, les français lisent moins de 5 livres par ans! ^^)

2. Augmentation de la PAL

Comme a mon habitude, j’ai acheté plus de livres que je n’en ai lu. Pour mon plus grand plaisir! (mais pas celui de mes parents chez qui je stocke tout). Je n’ai pas encore eu le courage de compter exactement combien j’en avais.

3. 7 Coup de Coeur 

J’ai passé une très bonne année livresque! Avec 7 coup de cœurs, principalement en romance, mais aussi en classique, j’ai découvert des livres qui resterons parmi mes préférés encore un bon moment!

4. Une pause

Malheureusement , j’ai eu un petit coup de mou pendant la lecture d’Avant Toi de Jojo Moyes qui m’a totalement déprimé de la lecture. Mais bon, là, cela va nettement mieux. Je repars pour une nouvelle année 2014 de lecture! =)

Résolution 2014

Et maintenant soyons fous! Je vais vous donner mes quelques résolutions pour 2014. (En général, je ne les tiens pas, mais, cela me donne au moins une petite motivation pour commencer l’année.)

1. Lire au moins 52 livres

Ceci fait un livre par semaine. Une petite moyenne, certes, mais qui permettra de me mettre à mes autres projets. J’ai un stage à effectuer cette année, et je ne sais pas trop comment cela va ce goupiller. C’est pourquoi je me fixe une petite moyenne.

2. Lire plus de classique

Les classiques sont la base de notre culture. Et malheureusement à mon goût, je n’en lis pas assez. C’est pourquoi cette année, je vais essayer d’en lire plus. Au moins terminer le challenge de chez Livr’Addict sur les classiques de 2013, voire tenter celui de 2014.

3. Lire toujours plus de romance historique

La romance est mon genre de prédilection. Je l’ai vraiment découverte au cours de l’année 2013 et depuis, je ne jure que par cela. J’ai toujours envie de découvrir plus de héros et de héroïne de différentes époques.

Voilà mes trois principales résolutions de 2014. J’espère pouvoir les tenir! Et vous? Quelles sont vos bonnes résolutions pour 2014?

Recherche sorcière désespérément

Arriman le Terrible, grand sorcier du Nord, souhaite prendre épouse. Il convie donc toutes les sorcières de la région à un grand concours afin de choisir la plus maléfique. Très vite, la cruelle Mme Olypia se révèle être la concurrente la plus redoutable. Face à elle, Belladonna se dit qu’elle n’a aucune chance avec sa magie trop blanche… Hélas! car elle est tombée follement amoureuse d’Arriman et voudrait devenir sa femme. Mais comment?

  • Informations : 

Auteur : Eva Ibbotson
Editeur : Albin Michel Wiz
Prix : 12€
Nombre de pages : 240 pages
Particularités : Littératures jeunesse
Note : 8,5/10

  • Mon avis

Des sorcières. Depuis que je suis toute petite, j’adore ces personnages magiques. Alors, quand j’ai vu que ce livre était proposé dans les ventes privées d’Albin Michel, j’ai sauté sur l’occasion!

C’est une très belle découverte. Ce roman se lit comme un magnifique conte, une ode à la magie blanche sur la magie noir et surtout une ode à l’amour.

Avec une histoire véritablement prenante, on rentre tout de suite dans le livre. On suit sept sorcières en compétition afin de gagner une chose : un mariage avec Arriman le Terrible, un séduisant mage noire. Et surtout, on suit Belladonna, une magnifique sorcière blanche qui sent qu’elle n’a aucune chance de gagner le concours, mais, amoureuse d’Arriman, elle ne lâche pas l’affaire. A l’aide d’autres personnages haut en couleur, elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour ravir le cœur du terrible sorcier. Il y a vraiment du suspense jusqu’au bout. J’ai été surprise d’avoir droit à autant de retournements de situation.

Nous avons tout une pléïade de personnage, tous plus extravagant les uns que les autres. Outre Arriman le sorcier Terrible et Belladonna, nous avons six autres sorcières tout plus sorcière les unes que les autres. Je trouve que chacune des sorcières à vraiment un caractère très personnel, aucune ne se ressemble. Les serviteurs d’Arriman sont bien dans leur genre aussi!

Pour conclure, c’est une lecture jeunesse vraiment très divertissante qui m’a ravie. Très court, mais très bon.

  • En bref 
Un beau conte de sorcières pour petits et grands à lire sans modération.

[News] Le retour…

Bonjour à tous et à toutes celles qui lise ce blog!

J’espère que vous avez passer de bonnes fêtes de Noël (ou tout autre éléments fête religieuse quel que soit vos conviction! ^^).

Comme vous avez certainement pu le constater, cela fait pas mal de temps qu’aucun article livresque n’a été mis en ligne… Et pour cause : j’ai une une panne livresque! Pendant plus de cinq mois, je n’ai pas pu toucher un livre.

Oui, oui, je sais, c’est bizarre. J’ai du engloutir plus d’une cinquantaine de livre dans les six premiers mois de l’année et là bam… La tuile. Plus rien! Je me suis arrêtée au milieu d’un roman (Avant toi  de Jojo Moyes) qui a été un électrochoc pour moi. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais la lecture de ce roman m’a complètement tournebouler. Je ne l’ai même pas fini (ce qui, je peux vous le dire est très rare pour moi).

Il faut dire aussi qu’en septembre, j’ai entamé ma dernière année d’étude. Donc, l’année de tous les périls (ou pas). Pas mal de travail en groupe et de rapport à rendre qui m’ont coupé du monde de la lecture. J’ai également quelques projets d’écriture sur le feu qui me tiennent vraiment à coeur et que je privilégie. Lire des histoires, c’est génial, mais les écrire, c’est encore mieux!

Pourtant, en cette fin d’année, j’ai pris le taureau par les cornes et je me suis lancé dans l’un (des nombreux) livre de ma PAL. Je dois avouer que j’avais oublier à quel point la lecture était un moment de détente très important pour moi.

Petit à petit, je pense pouvoir redonner vie à ce blog totalement abandonné depuis quelque temps. vous faire par de mes lectures, de mes coups de coeurs et coup de gueule, mais aussi de vous présenter les séries (en costumes!) ou les adapatations de livre que j’ai la chance de voir. Un peu de diversification ne sera certainement pas un mal! (et je pense même vous parler de mes coups de coeur en film. Il y en a peu, mais se déguste comme des bons vins! Pourquoi ne vous les ferais-je pas partager dans ce cas!)

Je ne pense pas retourner à un rythme de lecture aussi assidu que précédemment, mais, je vais tout de même essayer de vous présenter quelques rendez-vous hebdomadaire (des In My Mailbox ou des points Série TV, je ne sais pas trop encore).

En espérant vous revoir nombreux sur ce blog,

A très bientôt,

Flobookolic

Un paysage que j’aimerais énormément voir pendant mes vacances…

Le mystère du Drake mécaniste

Au service de Sa Majesté, du pays… et pour rester en vie Emma Bannon est sorcière au service médico-légal de l’Empire. Sa mission : protéger Archibald Clare, un mentaliste renégat qui travaille dans l’illégalité. Ses pouvoirs de déduction à lui sont légendaires ; quant à elle, sa sorcellerie est plus que puissante. Malheureusement, ils se détestent cordialement…
  • Informations : 

Auteur : Lilith Saintcrow
Editeur : Le livre de Poche
Prix : 7,60€
Nombre de pages : 416 pages
Note : 9/10

  • Special thanks 

Je remercie le forum Romance, Charmes et Sortilèges d’avoir lancé un concours pour gagner ce magnifique livre!

  • Mon avis

Mon premier livre Steampunk! Mon tout tout premier! Ca m’a fait un choque, parce que je ne m’y attendais pas du tout! ^^

Dans un Londres imaginaire, appelé Londinium où règne la reine Vitrix, de nombreux évènements mystérieux se mettent en place. La sorcière Emma Bannon est chargée par le premier ministre d’enquêter.

L’intrigue est vraiment prenante. Des rebondissements à la pelle. Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer une seule fois! On découvre le Londinium d’Emma Bannon. Et c’est génial. Lilith Saintcrow a créer un univers vraiment très développé.

Pour une fois, nous avons droit à une héroïne qui s’occupe de la baston et un héros qui s’occupe de la réflexion. Et autant dire que j’ai absolument adoré le concept de renversement des pouvoir (les femmes doivent se battre!). Emma Bannon est une Prima, c’est à dire une sorcière. Elle est totalement dans l' »illogisme » de Britannia. Tandis que son comparse, Archibald Clare est un mentah. Il ne fait que réfléchir aux faits logiques et l’illogisme le perturbe au plus haut point! D’ailleurs, j’adore le fait que si ce type arrête de réfléchir, son cerveau se met à fondre!

Le monde Londonnien que nous livre Lilith Saintcrow est génial! Les créatures présentes sont totalement originales. Mais, j’ai quand même eu quelques problèmes pour rentrer dans ce livre car, certes, la mythologie de Lilith Saintcrow est très développée, mais, il n’y a pas beaucoup d’explication sur les créatures. Par exemple, je ne sais toujours pas ce que sont les exhibeurs…

Lilith Saintcrow nous offre une galerie de personnage tous plus surprenant les uns des autres. J’ai juste adoré le personnage d’Archibald Clare. c’est une Sherlock Holmes en puissance. Un peu froid, très calculateur, il comprend tout avant tout le monde. L’assassin, Valentinelli est également un numéro.

J’ai particulièrement apprécier les relations entre les personnages. Emma et son Bouclier ont vraiment une relation très surprenante… D’ailleurs, j’aurais bien aimer en savoir un peu plus! (peut-être dans le prochain tome!)

  • En bref 
Une histoire steampunk pleine de magie à découvrir!

Gatsby

Au début des années 1920, dans une débauche de luxe, d’alcool et d’argent, un mystérieux personnage s’installe à Long Island dans un domaine incroyable d’extravagance. Qui est ce charmant et légendaire Gatsby, incarnation du pouvoir et de la réussite, dont les fêtes attirent toute la société locale ? Les rumeurs les plus folles circulent. Un espion ? Un gentleman anglais ? Un héros de guerre ? Un mythomane ? 
Une vérité plus profonde se cache derrière l’orgueil et la magnificence de Gatsby, celle d’un ancien adolescent pauvre et d’un amant trahi qui ressemble beaucoup à Fitzgerald lui-même. 
Le vingtième siècle ne fait que commencer mais la fête semble déjà finie…

  • Informations : 

Auteur : Francis Scott Fitzgerald
Editeur : Pocket
Prix : 2,90€
Nombre de pages : 222 pages
Note : 8,5/10

  • Mon avis

Tout le monde parle du film sorti il y a peu… Et bien moi, cela me donne toujours envie de lire le livre qui a inspirer le film. C’est pourquoi, je me suis lancé dans le lecture de Gatsby (en plus, comme il était court, ça m’a fait une petite pause dans mes lectures).

On retrouve l’histoire de Gatsby à travers les yeux du narrateur, son voisin. Nick est un homme qui est plein de tact, c’est d’ailleurs grâce à cela qu’on lui confie de nombreux secrets. Arrivera-t-il à percer le secret du mystérieux Gatsby?

Dès le début de l’histoire, on est projeté dans les années folles, les fêtes et la volonté d’oublier les horreurs de la grande guerre. Les fêtes de Gatsby sont magnifique. On n’y est pas invité, mais on s’y invite. C’est là que l’on s’aperçois de toute la grandeur et de toute la décadence des gens de l’époque. Ils ont vécus le pire, et n’ont plus peur de rien.

J’ai trouvé que sous la fête on sent déjà la fatalité qui englobe ce roman. On sent que malgré toute la bonne volonté affichée des protagonistes, quelque chose ne va pas vraiment tourner rond. J’ai trouvé une certaine noirceur à ce roman, malgré la magnificence affichée. Et lorsque j’ai posé ce livre à la fin de ma lecture, j’ai eu un arrière goût en bouche, comme si je savais que cette histoire aurait pu finir d’une autre manière. (C’est d’ailleurs ce qui m’a interpellé dans ce roman : qu’il me fasse m’interroger bien après avoir posé le roman).

Gatsby est un mystère pour tout le monde. Tout le monde suppose, mais personne ne sait qui il est. c’est ce qui fait le charme de l’homme et de ses fêtes. Peu à peu, on en apprend plus sur lui et sur ses motivations… Et là, j’ai eu un problème, parce que je ne sais pas si à force d’en apprendre sur son compte, je l’ai trouvé plus humain ou au contraire, si je l’ai trouvé toujours comme étant un fantôme.

Pour conclure, cette lecture a été totalement déroutante et m’a parfois laissé perplexe. La manière qu’a F. Scott Fitzgerald de décrire son époque est simplement criant de vérité. Et je suis certaine que de nombreux Gatsby ont du exister.

  • En bref 
Un classique à lire pour s’immerger dans les années folles aux Etats-Unis.
  • Les avis d’autres bloggeuses

Je vous conseille d’aller lire le très bon article de Netherfield Park sur Gatsby le magnifique.

Dans ma PAL #3

Ca bouge, ça bouge dans ma PAL! Voilà un petit récapitulatif de ce qui s’est passé depuis le mois dernier.

  • Les passages éclairs

(Et oui, il y a des livres qui ne traînent pas dans ma PAL, à peine arrivés et déjà repartis!)

 

  • Les sorties de ma PAL parentale
  • Les nouveaux venus

      

  • Les sorties 

   

Comme vous pouvez le constater, je ne lis plus beaucoup pendant l’été, mais, vu que c’est la saison des brocantes, j’achète beaucoup de livre pour les longues soirées d’hiver! =)

Et vous, que lisez-vous cet été?

[News] C’est l’été!

Le grand soleil dehors ne vous a pas trompé, nous sommes en plein été! Chaleur, soleil, repos et vacances sont au programme.

Et qui dis été, dis pour moi, une diminution du nombre de livre lu… Et oui, contrairement à la majorité des blogueuses littéraire, l’été est pour moi un véritable passage à vide. Moins d’un livre par semaine.

Donc, c’est pour cela que le blog va avoir un rythme de croisière assez bas. Je pense ne publier qu’un seul article livresque par semaine et un article sur un film toute les deux semaines!

En vous souhaitant de bonnes vacances à toutes et à tous!

Noir et Blanc – KEL, T1

A l’aube de la Cinquième Ere, les Deux Empires sont une fois de plus au bord de la guerre.

Shelun la Cheveux-Noirs a perdu toute sa famille dans un raid ennemi. Née femme dans un monde dominé par les hommes, elle n’hésite pas à transgresser les interdits et à se travestir pour accomplir sa vengeance.

Or, la guerre est loin d’être la glorieuse aventure décrite dans les cantiques. Quant aux ennemis, ils ne sont peut-être pas tous les monstres qu’elle avait imaginés…

  • Informations : 

Auteur : Andréa Schwartz
Editeur : Rebelle Edition
Prix : 19,90€
Nombre de pages : 478 pages
Note : 8,5/10

  • Special Thanks

Je remercie chaleureusement les éditions Rebelle pour m’avoir permis cette belle découverte.

  • Mon avis

J’ai juste adoré l’idée de départ! Une jeune femme, Shelun, qui a vu tout sa famille se faire massacrée par l’armée ennemie, les Kel’yon, décide de se travestir en homme pour rentrer dans l’armée de son empereur, les Kel’bai. Une nouvelle Mulan dans un univers de fantasy! (oui, mes références ne volent pas très haut, mais, j’assume, parce que j’adore!).

Les scènes de combats sont absolument magnifiques! Autant vous dire que j’ai été subjuguée par tous ces combats entre les armées Kel’yon et Kel’bai. Heureusement d’ailleurs, vu que deux bons tiers du romans est composé de bataille. Je me suis revu en train de lire Guerre et Paix de Tolstoï. Andréa Schwartz a l’art, tout comme Tolstoï, de retranscrire de magnifiques stratégies militaire. J’ai senti la sueur, le sang et la peur pendant ma lecture! Un seul petit bémol cependant : qu’il n’y ait pas de carte au début où à la fin du livre pour se repérer, savoir où sont les armées et quels mouvements elles font.

Au cours de ce roman, on croise de nombreux personnages. De très nombreux personnages. Et au départ, il est un peu compliquer de comprendre toutes les relations entre eux, notamment au sein de l’armée. Les officiers, les sous-officiers, etc, sont très nombreux et j’ai parfois eu du mal à me souvenir de certains, mais les plus importants, on les voit, donc tout va bien!

Ce que j’ai adoré également dans ce roman, c’est le message qu’il fait passer! Surtout grâce à Shelun qui change complètement sa vision des choses grâce à ses rencontres (et grâce à son amant!). La guerre amène la haine, mais pas que! Cette évolution de tous les personnages est vraiment très intéressantes. Certains changent dans un sens plus tolérants, d’autres non.

La relation entre Shelun et son amant est vraiment géniale! Même si les moments qu’ils passent ensemble sont vraiment trop courts. On sent vraiment de la sincérité entre les deux personnages! J’ai hâte de les retrouver dans le prochain tome!

La fin de ce roman… Mais, quelle fin! Le suspense va me tuer! Pendant les 10 dernières pages, tout va vraiment mal… Et on arrive sur une note d’espoir quand la fin du livre arrive! Et autant dire que j’ai vraiment très envie de savoir ce qu’il va se passer pour Shelun, Aydred et Herdred!

  • En bref 
Un univers de guerre à découvrir pour la beauté des combats et la beauté de la relation entre Shelun et son amant!